Comment faire du vélo de montagne pour les débutants ?

Faire un bon tour de vélo de montagne sur un sentier difficile est très amusant – mais il est indéniable que le vélo de montagne est l’une des sous-catégories les plus difficiles du cyclisme. Avant de prendre la route, il est essentiel que vous connaissiez les bases du VTT – et peut-être même un peu plus.

Nous avons préparé un guide rapide et utile qui couvre tous les points les plus importants afin que vous puissiez partir à la conquête de sentiers difficiles en toute confiance, sachant que vous savez dans quoi vous vous engagez.

Faire du VTT

La plupart des gens apprennent à faire du vélo dans des environnements relativement sûrs et contrôlés. En fait, la grande majorité des déplacements à vélo se font sur des terrains peu difficiles et, bien que le vélo sur le trottoir ou sur une piste cyclable soit assez amusant, il n’est pas vraiment difficile en soi.

Le vélo de montagne est un jeu de balle complètement différent. En effet, le terrain que vous rencontrerez est incroyablement varié : des pentes raides, des collines boisées aux chemins étroits et caillouteux.

Si vous vous lancez dans le VTT, la différence peut s’avérer un peu surprenante. Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter : si vous prenez le temps de vous préparer correctement et si vous avez une bonne compréhension des défis potentiels, tout se passera bien.

Comment faire du vélo de montagne ?

Préparation

Heureusement, il y a beaucoup de choses dont vous pouvez vous occuper avant même de partir. Avant de passer aux conseils et astuces concrets, passons en revue un bref aperçu de ce qu’il faut faire pour se préparer correctement au VTT.

Votre choix de vélo

Vous avez probablement déjà un vélo de montagne. Évidemment, si vous n’en avez pas, procurez-vous en un.

Toutes blagues mises à part, prenez un moment pour réfléchir à votre choix de vélo. Pour commencer, de quel type de vélo s’agit-il ? Les vélos de montagne ont plusieurs sous-catégories, telles que les vélos de gravier ou les vélos hybrides.

Tous ces vélos ont des performances différentes, tout comme chaque vélo spécifique – faites attention aux forces et aux faiblesses de votre vélo. Cela vous donnera une meilleure idée du type de pistes que votre vélo peut parcourir et, qui sait, peut-être que certains de ses points faibles pourront être corrigés ou traités.

La suspension de votre vélo est le point le plus important sur lequel vous devez vous concentrer. Nous vous déconseillons d’essayer de faire du VTT sur un sentier difficile et technique sans un vélo à suspension complète. La taille de vos roues joue également un rôle important dans le comportement de votre vélo.

Il est très important que vous connaissiez bien votre vélo et qu’il soit de la bonne taille pour vous. Si vous envisagez d’acheter un nouveau vélo, n’ayez pas peur d’expérimenter – repensez aux avantages et aux inconvénients de votre vélo actuel – il est possible qu’un autre style de vélo vous convienne mieux.

Entretien des vélos

L’entretien de votre vélo est une priorité absolue. Partir sur les pistes avec un vélo qui n’a pas été entretenu depuis longtemps est une catastrophe.

Assurez-vous que vos pneus sont correctement gonflés, que le guidon n’est pas desserré et que votre chaîne est correctement lubrifiée.

Idéalement, vous devriez faire réviser votre vélo tous les trois mois. Cela vous permettra de régler tous les problèmes, petits ou grands, avant qu’ils ne deviennent un gros problème sur la piste. De même, vous devriez aussi emporter un kit de réparation d’urgence pour votre vélo.